dimanche 15 août 2010

Skype : l'outil indispensable.


Quand on projette de déménager à l'étranger, et a fortiori assez loin de sa famille, Skype se révèle être un outil pour le moins indispensable. Non pas que le bon vieux téléphone filaire soit à mettre au rebut, mais la frustration de ne pas voir les gens qu'on aime crée une sorte d'attirance maladive pour la webcam.
De plus, non contente de vivre une magnifique histoire d'amour épistolaire, bien que passagère, je commence à sentir une réelle lassitude à attendre de pouvoir partir rejoindre mon homme.
Hier soir j'ai donc "skypé" avec Logan : j'ai eu pour la première fois l'occasion de voir notre appartement, les quelques meubles qui s'y trouvent, et constater qu'un tel lieu ne peut vivre longtemps en mon absence, sans tartes tatins et sans une touche féminine. Il se débrouille très bien sans moi, mais j'aimerais tellement être à ses côtés !
J'ai donc maintenant d'autant plus hâte de partir, je ne peux que me projeter dans une vie là-bas !!!
Sésame, ouvre-toi ! (Visa : ramène toi !!!)

1 commentaire:

  1. Il y a un texte qui s'appelle
    "tu sais que tu es femme de mili quand... " avec une multitude d'anecdotes en rapport, et entres autre:
    ... quand tu voue un véritable culte à internet et skype qui est "le cordon qui nous relie
    ... quand tes oreilles perçoivent le son de connexion de msn-skype même en plein brouhaha

    =) courage grande sœur le plus dur c'est l'incertitude mais tu verras une fois tout ça finit ça ne sera plus qu'un mauvais souvenir

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)