samedi 15 février 2014

Let it snow, version 2.0

Notre rue, presque déneigée

Il a encore neigé. Beaucoup. Une intense et nouvelle vague de neige qui a fermé toutes les écoles et les Universités du coin. Une journée bien au chaud à trainer en pyjama et à me soigner d'une vilaine bronchite. Les mômes de l'école primaire, c'est plein de microbes (c'est bien connu). A moins que je n'ai attrapé lesdits microbes at home, via ma chère moitié qui tient presque mieux le choc des températures polaires que moi. Mais où est l'été bon sang ? Quand reviendront les douces journées de printemps ensoleillées ? Presque soixante-dix centimètres de neige fraîche sans aucune piste de skis : y'a un truc qui ne colle pas. Après un mois de Janvier très froid, un mois de Février couvert de neige, j'aurais presque des frissons de jalousie en pensant aux parisiens qui se plaignent de leur douceur inhabituelle, même sous la pluie. A moins que ces frissons ne soient ceux  d'une nouvelle vague de fièvre, la fièvre hivernale Pennsylvanienne ? Toujours est-il que l'hiver a bien assez duré. La barbe, quoi. Alors on s'active, on fait tout pour se réchauffer, et on croise les doigts pour que le printemps ramène sa fraise. Alors Mister Météo, à bon entendeur...

Les petits bonshommes de neige de ma voisine Paula

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)