© Elise Connors 2019. All Rights Reserved Worldwide.

Droits d'auteur : L'intégralité de ce blog est la propriété de son auteure. Toute reproduction, partielle ou totale, ne peut se faire sans son accord écrit préalable. Le délit de plagiat ou contrefaçon expose à trois ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende (article L335-2 du code de la propriété intellectuelle)

vendredi 11 décembre 2020

Trois mois de toi

Joséphine a eu trois mois aujourd'hui. Trois mois de bonheur avec un adorable petit être qui complète très bien notre famille. Trois mois d'échanges attendrissants et mignons avec son frère. Et trois mois d'apprentissages variés. Récemment, elle a commencé à attraper tous les objets à sa portée (attention aux cheveux longs, colliers, et boucles d'oreilles qui pendouillent !), à éclater de rire et à manger ses mains. Elle mettrait allègrement l'intégralité de ses deux poings dans la bouche si elle le pouvait. Côté sommeil, nous avons eu l’immense (et court !) bonheur d’une nuit complète sans tétée il y a quelques jours, mais qui ne s’est pas encore reproduit. Joséphine continue à manger une seule fois en moyenne vers 2 heures du matin, ce qui est très honorable pour son âge. Pour ce qui est du biberon, elle s'est de nouveau mise à le refuser, et nous sommes (pour l'instant) de retour à la case départ. Il faudra pourtant bien qu'elle s'y mette lorsque je retournerai travailler. Elle a aussi révélé une probable allergie aux protéines de lait de vache, ce qui m'a conduite à évincer absolument tous les dérivés du lait dans mon alimentation. J'ignorais d'ailleurs qu'un bébé exclusivement allaité pouvait développer une telle allergie, mais force est de constater que c'est possible. Ce sont les rectorragies répétées qui nous ont mis la puce à l'oreille. Alors j'ai abandonné ce qui restait de produits laitiers dans mon régime alimentaire (uniquement le beurre et certains fromages), ne pouvant moi-même tolérer facilement yaourts, crème et lait. J'ai également arrêté les noix/noisettes et amandes qui ont (peut-être) renforcé le problème, mais rien n'est sûr à ce jour. Dans tous les cas, et comme tout régime d'éviction, la planification des menus est particulièrement contraignante, notamment juste avant les fêtes de fin d'année. Reste à me consoler en pensant que Noël sera très intimiste dans sa version 2020, puisque nous serons entre nous, à quatre. Les pâtisseries sans laitages et sans noix sont légèrement plus complexes à préparer alors il faut être créatif, mais rien n'est impossible pour qui est suffisamment gourmand ! Et puis, puisque Noël sera au balcon (et sous les tropiques) à défaut d'être enneigé, alors le barbecue et la plage seront sans doute de la partie. D'ici là, je profite des dernières semaines à la maison avant l'épreuve de la crèche en Janvier, et du retour au travail lorsque les recherches d'emploi se seront concrétisées. Alors mon bébé, ma douce, ma princesse, continue à bien dormir et surtout ne grandit pas trop vite s'il te plait...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)