vendredi 12 novembre 2010

Notre situation médiatisée

Notre situation peu banale a conduit des journalistes à réaliser un reportage : je suis donc passée sur France 3 Franche-Comté aujourd'hui. C'est un peu étrange de se voir à l'image, moi qui avait eu l'impression d'être vraiment nulle et bafouillante lors du tournage. Je n'ai malheureusement pas de copie de cette vidéo, car, non sans avoir tenté de l'enregistrer lors de son passage à la télévision, je ne me suis pas rendue compte que notre retransmission n'était PAS la retransmission régionale...mais une retransmission quelconque. Il faudra peut-être que je fasse appel à mes meilleurs amis fans de l'informatique pour tenter de récupérer cette vidéo sur le web dans les 7 prochains jours à venir !
Maintenant, c'est sûr : je peux me la péter un peu.


Logan est à la Nouvelle-Orléans, pour un superbe mariage prévu depuis de nombreux mois. C'est encore un événement important que je rate. A cela s'ajoute une heure de plus au décalage horaire, qui ne simplifie pas nos contacts téléphonique. J'ai toujours l'impression qu'on ne se parle pas, ou pas assez, et je conserve inévitablement un goût frustrant en bouche à la fin de chaque conversation : trop peu et trop peu souvent, entre deux portes ou deux conférences, juste avant un cours ou pendant mon boulot, il n'est vraiment pas facile de s'appeler.
Skype a été banni de notre vocabulaire pour le moment : il est beaucoup trop dur de se voir sans être ensemble. Je réserve cette possibilité à la seule semaine précédent nos retrouvailles, mais pas avant.
Distance rime avec patience. Attente rime avec pente (savonneuse). Il n'y a pas de mot qui rime avec injustice. Ou alors je n'y ai pas pensé, car cette situation, à défaut d'être pénible, est fondamentalement injuste.

1 commentaire:

  1. Tu étais toute jolie =)
    on a tous hâte que cette situation s'améliore
    bisous

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)