vendredi 1 juin 2018

Premier jour de la saison des ouragans

La saison des ouragans (source : CNN)
Au cours des six derniers mois, je m’étais bien gardée d’y penser, mais la période de répit est terminée. Aujourd’hui, tout recommence. Le premier Juin marque officiellement le début de la saison des ouragans. Les prévisions annuelles ne sont ni réjouissantes, ni alarmantes. Dix à seize cyclones sont attendus dans l’Atlantique cette année, dont un à quatre pouvant potentiellement se transformer en ouragan majeur, avec des vents de catégorie 3 et au-delà (vents d’au moins 178 kilomètres par heure et plus). La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) prévoit néanmoins un risque de 75% que la survenue de ces ouragans soit de fréquence habituelle ou plus fréquente que d’habitude. En 2017, la saison avait été très chargée, avec un total de 16 cyclones (dont 6 de magnitude très importante, classifiés comme ouragans). Trois d’entre eux avaient touché le sol américain, Harvey, Irma et Maria, avec de sérieux dommages au Texas, à Puerto Rico et dans les îles Keys. Pour l’instant, avec une saison tout juste débutante, le risque est faible. Fin Août-début Septembre, ce risque sera grandement majoré. Alors que pouvons-nous faire ? Avec un puppet-president qui ne croit pas au réchauffement climatique, les pronostics ne sont pas encourageants. Les spécialistes prévoient des ouragans plus lents, donc potentiellement porteurs de plus de pluie, avec des vents de plus en plus violents au cours des prochaines décennies. A notre échelle, il est difficile de s’y préparer. Nous avons notre « boîte de survie » (encore que nous ne l’ayons encore pas remplie cette année), notre radio, nos bougies et notre espoir que rien ne se produise. Et seul l’avenir nous dira ce que le crû 2018 nous réserve…

Aucun cyclone prévu dans l'Atlantic prochainement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)