jeudi 12 juillet 2018

Bienvenue à la maison !


Nous sommes bien arrivés à Miami, après un voyage fatigant (une voiture, deux avions, et un taxi plus tard) mais relativement serein. Amaury a été calme la plupart du trajet, à grands renforts de jeux variés et de nombreuses surprises tirés de mon fameux sac magique de maman. Nous avons retrouvé la chaleur et la moiteur locale, et avons pu constater que le jardin s'est empressé de profiter du climat estival pour se transformer en forêt vierge. Certaines plantes ont tout simplement doublé de taille, la faute à une pluviométrie généreuse couplée à des températures constantes de trente degrés, de nuit comme de jour. Nous sommes arrivés juste à temps pour la fin de la saison des mangues locales, excellentes et particulièrement sucrées. Il serait d'ailleurs presque insultant de considérer comme mangues les fruits durs et fades que l'on trouve en France (de la même façon que le "camembert américain" n'a de camembert que le nom). Grâce à nos adorables voisins qui possèdent un solide réseau de connaissances presque toutes propriétaires de manguiers, nous avons reçu un énorme sac de ces fruits succulents dès notre arrivée hier soir ; la moitié du sac a déjà été mangée, et je sens que le reste ne va pas faire long feu ! Nous avons aussi un manguier, mais qui n'a rien donné cette année, suite à sa longue convalescence après le passage de l'ouragan Irma. Nous avons défait les valises, ré-approvisionné le frigo, et avons repris nos petites habitudes en Floride. Il m'est certes arrivé de chercher ma pédale d'embrayage deux ou trois fois, tout en réalisant que je conduisais de nouveau une voiture automatique, mais globalement, c'est un peu comme si nous n'étions jamais partis en France. A cela près que nous avons rapporté une véritable pléthore de trésors du vieux continent, parmi lesquels du chocolat (of course), des matières premières pour la pâtisserie difficiles à trouver au pays de l'oncle Sam, du vin, des épices, et d'autres petits souvenirs qui se dégustent facilement. Et si certains touristes pensent que l'on prend du poids lorsqu'on voyage aux Etats-Unis, en ce qui me concerne, je suis plutôt de ceux qui grossissent lorsqu'ils sont sur le sol français...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)