mardi 10 juillet 2018

Good bye, France


Notre parenthèse française touche à sa fin, après un séjour particulièrement ressourçant auprès de la famille et des amis du vieux continent. Une dernière crème brûlée, un dernier croissant, quelques derniers échanges dans la langue de Molière, un dernier repas au restaurant de l'hôtel et un dernier petit déjeuner à l'aéroport nous attendent avant le départ. Demain, nous prenons un vol pour Miami, via Atlanta. Comme à l'aller, je redoute un peu les nombreuses heures en avion avec notre petit monstre, d'autant que cette fois-ci, ce n'est pas un vol de nuit. J'ai toujours mon sac à surprises, bourré de trésors pour parfaire la patience limitée d'un rejeton de vingt-sept mois. Ce fut un bel été à la française, comme on les aime, sous le soleil et en douceur, entre apéros et barbecues, restaurants et balades à la campagne. Amaury a bien profité de ses grands-parents, de ses oncles/tantes et cousins, et du jardin, et il a aussi poussé comme un champignon. Demain soir, après un périple de presque dix-huit heures (escale comprise), nous allons retrouver notre maison, notre chez-nous, notre jardin, et la chaleur moite de l'été à Miami. Pour quelques jours en tout cas, car très bientôt, nous nous envolerons pour une autre destination particulièrement agréable l'été, tout au nord et au bord du lac Michigan, où ma belle famille nous attend avec impatience. Les relatives sont attendus des quatre coins du monde, de Dubaï et d'Australie, et il nous tarde de les voir enfin. En attendant, il nous reste quelques petites heures sur le sol français, partagées entre les quelques larmes à l'idée de quitter sa terre natale, et l'impatience de rentrer chez soi. Alors, je savoure ces instants autant que possible. Good bye, France ; ce fut un très bel été...


1 commentaire:

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)