mardi 31 décembre 2013

Bye bye, 2013

L'Empire State Building

Difficile d'imaginer qu'il y a un an jour pour jour, nous étions à Paris pour célébrer le réveillon du Nouvel An. Le temps file à une vitesse folle et il est presque impossible d'en profiter. L'année s'achève sur une impression de tourbillon où les journées s'écoulent comme des minutes ; 2014 n'est pas encore commencée que je voudrais déjà qu'elle s'achève. Quid du programme pour cette année à venir ? Des cours, des stages, et des examens à passer. Trois semestres de cours au printemps, en été et à l'automne à venir, et leur lot de travail et de devoirs. Trois semestres à partager mon temps entre les cours du soir, les journées à l'école, et les journées à la clinique. Trois semestres chargés et pour le moins challenging, mais trois derniers semestres avant mon externship et mon diplôme en mai 2015. La route est tracée, chaque étape est presque déjà définie et programmée. Sans penser à 2014 comme une annus horribilis, j'ai vraiment hâte que tout s'achève avant même de commencer. Et pourtant, après une fantastique semaine passée à proximité de New York, à manger du canard confit et des papillotes, à boire l'apéro en famille et à se protéger du froid, j'ai plus d'énergie que jamais pour entamer ce semestre. Car mes parents projettent de venir au mois de Mai, et j'ai l'intention de revenir pour deux semaines en Août dans ma douce France. Et comme Trenet le chantait si bien, ce pays de mon enfance tient une place particulièrement spéciale dans mon coeur. Si la plupart du temps Lewisburg est ma Home, Sweet Home, il est des jours où je donnerais n'importe quoi pour une toute petite minute passée dans mon cher Jura.

Vue sur le lower Manhattan et la nouvelle Freedom Tower

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)